• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

logojoci2

Joomla Slide Menu by DART Creations
EspañolFrançaisEnglish
Anna de l’Ukraine, déléguée jociste à la Conférence internationale du Travail 2015 PDF Imprimer Envoyer

« Réflexions personnelles sur ma participation »

 

Anna, extensionniste de la JOC en Ukraine, faisait partie de la délégation de la JOCI à la Conférence internationale du Travail (CIT) à Genève qui a eu lieu en ce mois de juin. Elle nous livre ses réflexions sur sa participation à cet événement international important.

 

Impressions


J’avais des sentiments mitigés pendant la conférence. Pour moi, c’était impressionnant de voir les situations de tous ces travailleurs à travers le monde… J’ai eu une semaine de préparation au préalable mais il faut la vivre personnellement pour comprendre ce qu’est la Conférence de l’OIT et comment elle fonctionne. C’est compliqué.

 

Lire la suite...
 
La JOC à la Conférence internationale du Travail 2015 PDF Imprimer Envoyer

Sa proposition : une déclaration de l’OIT sur la protection universelle des travailleurs


Genève, juin 2015 – Une délégation de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne Internationale (JOCI), composée de représentants d’Afrique, d’Europe, des Amériques et du Secrétariat International, a participé à la Conférence internationale du Travail (CIT) à Genève du 1er au 13 juin 2015.

 

Cette année, les débats de la CIT ont porté sur trois thèmes principaux : la transition de l’économie informelle à l’économie formelle, les petites et moyennes entreprises (PME) et les emplois décents et durables, et la politique en matière de protection des travailleurs, qui inclut les salaires, la politique de maternité, les heures de travail, ainsi que la santé et la sécurité au travail.

 

Lire la suite...
 
40 ans après le Conseil de Linz PDF Imprimer Envoyer

par Andy N. Predicala


1975 a constitué une étape importante non seulement dans l’histoire du monde, mais également dans l’histoire de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne Internationale (JOCI). 40 ans plus tard, les dirigeants et membres de la JOC d’Autriche des années 1970 et 1980 se sont réunis pour jeter un regard sur le passé, analyser le présent et préparer des actions pour l’avenir, non pas pour eux-mêmes mais pour la génération actuelle de jeunes travailleurs.

 

Une cinquantaine d’anciens jocistes de différentes régions d’Autriche ont participé à ce rassemblement à Linz le 25 avril 2015. Une réception a été organisée pour se remémorer les souvenirs du passé, partager les expériences qu’ils ont vécues à la JOC et expliquer où ils en sont aujourd’hui. Elle a été suivie d’un exposé de Gerard Steger, l’intervenant de la Fédération des syndicats autrichiens.

 

Lire la suite...
 
Conférence internationale du Travail 2015 : La jeunesse travailleuse revendique un travail digne PDF Imprimer Envoyer

La JOCI et WSM ensemble à l’OIT


« Nous marchons pratiquement 10 kilomètres pour arriver au bassin où nous extrayons le sel et nous gagnons 60 gourdes (1,5$) par semaine. Avec cet argent, nous pouvons contribuer un peu aux dépenses de la famille et il nous reste peu d’argent. Nous économisons pour acheter des mulets qui nous aideront à transporter les sacs de sel sur ces 10 km, mais nous gagnons peu. En Haïti, il n’existe pas beaucoup de possibilités de travail formel, nous devons déployer beaucoup d’efforts et tirer parti des maigres revenus que nous pouvons avoir avec notre groupe de base. » - Militant jociste, Jean Rabel, Haïti

 

Les problèmes de la jeunesse travailleuse ont une dimension internationale car ils existent partout, dans les quartiers, les communautés, les usines, les rues et tous les espaces où se trouvent les jeunes travailleurs et travailleuses. Pour notre mouvement, faire face à ces situations au niveau international est un vrai défi.

 

Lire la suite...
 
En souvenir de Romeo Maione PDF Imprimer Envoyer

Le premier président élu de la JOC Internationale est décédé


Romeo Maione, premier président élu de la JOC Internationale, est décédé des suites d’une longue maladie le 12 mai 2015 à l’âge de 90 ans.

 

C’est alors qu’il est travailleur industriel à Montréal que Romeo rejoint un groupe JOC organisé par le Père Wilfred Dore CSB. Cette décision transformera sa vie.

 

Il devient rapidement responsable national et président national de la JOC du Canada.

 

Compte tenu de ses capacités et de sa maîtrise de la langue italienne, la JOCI le recrute en 1956 pour organiser le Pèlerinage international à Rome qui va rassembler 32 000 jeunes travailleurs de tous les continents habités, une performance incroyable à une époque où les voyages en jet n’existent pas encore.

Lire la suite...
 
Pour une action transformatrice de la jeunesse travailleuse des Amériques PDF Imprimer Envoyer

Un message de la JOC du Pérou


Lima a accueilli la Réunion de l’équipe continentale (REC) de la JOC des Amériques du 9 au 22 avril dernier. La rencontre a débuté par une visite aux communautés de Chiclayo, d’Ishichihui et de Lima où les participants ont partagé la réalité des jeunes travailleurs et travailleuses ainsi que les actions menées pour transformer les situations d’oppression et d’exclusion en situations de justice et de vie digne.

 

Lors de sa réunion, l’équipe continentale a pu compter sur la présence du Président de la JOC Internationale, Mardiyono Ludovicus, qui a contribué à la préparation politique de la rencontre continentale prévue en septembre de cette année.

 

Lire la suite...
 
Sortir du capitalisme pour entrer dans un nouveau paradigme PDF Imprimer Envoyer

Contribuer au bien commun de l’humanité


Le monde d’aujourd’hui n’est plus viable. Ce que nous vivons actuellement n’est pas une crise financière aux conséquences économiques ; il ne s’agit pas d’une crise de l’emploi provoquant d’énormes taux de chômage. Cela va bien au-delà de cela, il s’agit d’une crise du système.

 

Que pouvons-nous faire ?


Nous devrions faire preuve de suffisamment de courage et prendre des mesures visant à changer le système. Nous devrions transformer ce monde en imposant un nouveau paradigme, un paradigme de vie à la place d’un paradigme de mort. La logique du système actuel (le capitalisme) n’est pas d’apporter des solutions aux problèmes mais de se préserver, d’assurer sa survie en sacrifiant des milliards d’êtres humains ainsi que la nature.

 

Lire la suite...
 


Page 7 sur 14

All Rights Reserved - 2011 - JOCI-IYCW