• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

logojoci2

Joomla Slide Menu by DART Creations
EspañolFrançaisEnglish
Nouvelles de la JOC d’Asie-Pacifique : «Nous croyons que nous sommes la solution» PDF Imprimer Envoyer

En octobre dernier, la JOC d’Asie-Pacifique (ASPAC) a organisé une rencontre continentale d’action, un séminaire sur la protection sociale et un échange régional de responsables aux Philippines. La rencontre continentale d’action a eu lieu à Taytay, dans la province de Rizal. Vingt-huit délégués des JOC nationales d’Australie, d’Indonésie, du Japon, du Pakistan et des Philippines ont participé à l’événement, où étaient également présents l’équipe d’ASPAC, le secrétaire général de la JOCI et une coordinatrice de la Panaf.

 

 

ASPAC avait choisi un thème ambitieux pour cette rencontre : « Nous sommes jeunes ! Nous sommes des travailleurs ! Nous luttons pour notre dignité ! » Les participants se sont réunis pour partager leurs expériences et préoccupations, leurs difficultés et convictions à propos de la JOC dans leurs pays respectifs. « Nous les jeunes, nous voulons contribuer et participer à la société. Nous sommes souvent exclus et non respectés. Nous voulons trouver le moyen de vivre une vie digne dans cette société. Oui, nous croyons que nous sommes la solution et que nous pouvons changer les choses ! »

 

Séminaire sur la protection sociale en Asie


« Je m’appelle Ronya. J’ai 22 ans et je travaille comme contractuelle dans l’entreprise W.L. Foods. Je suis payée moins que le salaire minimum pour presque 12 heures de travail en usine où j’emballe les biscuits. J’ai souvent le sentiment de ne pas être respectée en tant que travailleuse et en tant qu’être humain. »


La domination du capital et les abus de pouvoir persistent à ce jour. Ils affectent les jeunes travailleurs partout où ils sont. la Jeunesse Ouvrière Chrétienne s’est engagée à mettre fin à toutes les formes d’exploitation et à promouvoir les droits des jeunes travailleurs ; c’est dans cet esprit que la JOC d’Asie-Pacifique (ASPAC) a organisé un séminaire sur la protection sociale pour les jeunes travailleurs. Le but d’ASPAC était de mieux comprendre comment les jeunes voient la protection sociale en général et son existence dans leurs pays respectifs.

 

Les problèmes criants qui sont ressortis lors du séminaire étaient les suivants :

 

  • La libéralisation du marché, la dérégulation, la privatisation et les politiques néolibérales ont provoqué la perte de moyens de subsistance et de survie et une exploitation accrue des travailleurs. En Asie, la majorité de la population reste confrontée à l’insécurité sociale, à une paupérisation grandissante, à des conditions précaires, à des inégalités croissantes et aux dangereuses incidences des graves dégradations environnementales.
  • Près de 60% de la force de travail en Asie se trouve dans l’économie informelle, endurant des conditions de travail et de vie précaires.
  • Les travailleurs du secteur formel touchent des salaires de misère dans des milieux de travail inacceptables tout en étant privés de leurs droits sociaux, entre autres la sécurité de l’emploi et le droit de s’organiser.
  • La discrimination basée sur le genre, l’orientation sexuelle, l’âge, la race est omniprésente.
  • Les travailleurs migrants sont victimes des mêmes réalités écœurantes, n’ayant même pas accès aux programmes minimaux de protection sociale existant dans leurs pays d’origine et d’accueil.
  • La migration forcée et les politiques d’exportation de main d’œuvre plongent les migrants dans le cercle vicieux de la migration où eux et leurs familles sont confrontés à de nombreux problèmes et difficultés.
  • La mondialisation néolibérale dans le secteur de la santé se traduit en injustices telles que les réductions budgétaires des dépenses publiques pour les soins de santé, le démantèlement des infrastructures de santé publique par le biais de la décentralisation, la privatisation des services de soins de santé, la mobilité totale des professionnels de la santé et du matériel sanitaire, et l’augmentation des prix des médicaments.
  • Les jeunes travailleurs d’Asie sont les plus affectés par la croissance sans création d’emplois, le chômage, la pauvreté et l’emploi précaire.

 

Le séminaire s’est terminé par l’engagement pris par tous les participants de faire avancer la cause de la protection sociale transformatrice et inclusive pour toutes et tous et de continuer à organiser et mobiliser les jeunes travailleurs pour conscientiser et agir ensemble afin de changer les choses.

 

Échange régional de responsables

 

Le travail contractuel et le travail informel sont les deux secteurs d’action cibles de la JOC des Philippines. Un échange d’action régional a eu lieu à Valenzuela avec des groupes de travailleurs contractuels, et à Camarines avec des jeunes mineurs, paysans et pêcheurs.

 

Les deux groupes de militants se sont déplacés dans ces villes. A Valenzuela, l’échange a débuté par un partage d’expériences entre les jeunes travailleurs contractuels et les dirigeants des JOC nationales du Japon, d’Indonésie et de Malaisie. Ils ont échangé des informations sur leurs réalités. Le lendemain, ils ont partagé leurs réalités avec le groupe de base de vélotaxis. Ils ont discuté du processus d’action mené par ce groupe et de sa situation actuelle. Le groupe a ensuite réalisé une enquête auprès des travailleurs de la communauté, en particulier les travailleurs contractuels. Tous ont adoré cette expérience.

 

À Camarines Norte, les JOC d’Indonésie, d’Inde et d’Égypte ont tout d’abord visité le groupe de pêcheurs. Ils ont constaté la situation précaire des pêcheurs dans le port de pêche et ont partagé leurs expériences avec ce groupe. Ensuite, ils ont rendu visite au groupe de jeunes mineurs à Jose Panganiban. Ils ont parlé des problèmes qui affectent les mineurs artisanaux de la communauté. Les militants des autres mouvements nationaux ont aidé ce groupe à identifier des moyens et stratégies pour consolider ses actions et obtenir la concrétisation de ses revendications. Par la suite, ils ont visité un site minier artisanal et ont assisté au processus de fabrication de l’or. Cela a permis aux délégués de comprendre la situation des mineurs artisanaux. Pour terminer, ils ont partagé leurs expériences avec le groupe de jeunes paysans. Ils ont discuté de la situation et de l’action de ce groupe et ont échangé des idées et des recommandations.

 

Au cours de la dernière partie de l’échange, les deux groupes se sont réunis dans une grande plénière pour partager les expériences vécues durant l’échange et ils ont mis l’accent sur l’utilisation de la méthodologie pour renforcer les actions de ces différents groupes de base.

 
TwitterFacebook

All Rights Reserved - 2011 - JOCI-IYCW