• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

logojoci2

Joomla Slide Menu by DART Creations
EspañolFrançaisEnglish
La JOCI célèbre la Journée internationale de la femme 2013 PDF Imprimer Envoyer

Renforcer le pouvoir d’action des jeunes travailleuses et éliminer les inégalités et la pauvreté


Je travaille dans une usine de noix de cajou à Kanyakumari, en Inde. Mon salaire n’est pas fixe, il dépend des kilos de noix de cajou que je produis. Je gagne de 70 à 100 roupies par jour (1,20-1,80$). Chaque jour, je dois travailler de 8 heures du matin à 6 heures du soir. Je n’ai pas le droit de parler de mon travail avec mes collègues. Je n’ai pas de vacances ni de temps pour me reposer. Kalai Selvi, Kanyakumari, Inde


À l’image de Kalai Selvi, des millions de jeunes travailleuses vivent dans la pauvreté et l’inégalité, sans protection sociale.

 

La Jeunesse Ouvrière Chrétienne Internationale (JOCI) appelle ses mouvements nationaux à célébrer la Journée internationale de la femme en réclamant de meilleures conditions pour les jeunes travailleuses, ainsi qu’une égalité dans tous les domaines de la vie.

 

Aujourd’hui, les travailleuses sont encore considérées comme des personnes de seconde zone. Elles sont forcées d’accepter des salaires inférieurs à ceux des hommes pour le même travail.

 

Dans diverses organisations sociales et au sein des institutions politiques, les femmes n’occupent pas les positions stratégiques, lesquelles sont réservées aux hommes. Sur le plan de l’éducation, les femmes ne sont pas une priorité.

 

Les disparités entre les hommes et les femmes sont dues à la faiblesse de la structure sociale qui présente toujours les femmes comme des objets. Par exemple, les publicités montrent des jeunes filles avec des fours faciles à utiliser (pour promouvoir l’image de la femme au foyer) ou avec des poupées qu’elles peuvent nourrir et dont elles peuvent changer les couches (pour promouvoir l’image de la mère). Lorsque les femmes ne cadrent pas avec le stéréotype de la femme au foyer ou de la mère, elles doivent en subir les conséquences.

 

En raison des mauvaises politiques sociales et structurelles qui ne protègent pas les femmes, celles-ci vivent dans une pauvreté chronique. Parmi les personnes âgées, il y a plus de femmes sans pension. De même, le nombre de femmes à faible niveau d’instruction est plus élevé comparativement aux hommes.

 

L’heure est venue!

 

Nous n’avons pas le temps d’attendre demain pour réfléchir et mener une action collective pour autonomiser les femmes et éliminer les inégalités et la pauvreté. L’heure est venue d’agir. Agir maintenant !

 

Chaque être humain a droit à un travail décent et à une vie digne. Chaque être humain a le droit de façonner son avenir et l’avenir de son pays. Partout où nous allons, nous entendons cet appel à l’égalité. C’est pour cette raison que cette année, la JOCI se consacre particulièrement à améliorer la participation politique et le leadership des femmes à l’intérieur et à l’extérieur du mouvement. Nous promouvons un partenariat fort entre les femmes, les hommes, les jeunes, les gouvernements, la société civile et le secteur privé pour offrir un travail juste et une vie digne aux femmes.

 

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, réaffirmons notre engagement en faveur des droits des femmes et agissons avec courage et détermination. Défendons les droits humains, la valeur de la personne humaine, la dignité qui lui est inhérente, ainsi que l’égalité des droits entre les femmes et les hommes partout.

 

Pour l’autonomisation des femmes !

 
TwitterFacebook

All Rights Reserved - 2011 - JOCI-IYCW