• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

logojoci2

Joomla Slide Menu by DART Creations
EspañolFrançaisEnglish
Communiqué de la JOC Internationale à propos de la situation politique au Venezuela PDF Imprimer Envoyer

La Jeunesse Ouvrière Chrétienne Internationale (JOCI), mouvement d’éducation par l’action de jeunes travailleurs, présent dans plus de 40 pays à travers le monde, veut exprimer ce qui suit face à la difficile situation sociale, politique et économique que vit le peuple frère du Venezuela, en particulier la classe ouvrière.

 

1.    Nous voulons manifester notre soutien et notre solidarité sans réserve à tous les mouvements sociaux du Venezuela qui appellent à renforcer le dialogue, unique mécanisme pour résoudre les problèmes internes dans le cadre des pouvoirs démocratiques établis par la Constitution de la République bolivarienne du Venezuela et le droit international, pour rendre plus dignes les conditions de vie et de travail de la population.

 

2.    Nous rejetons l’ingérence internationale, les sanctions unilatérales et le gel des avoirs à l’étranger imposés en dehors du cadre du droit international contre la République bolivarienne du Venezuela, lesquels affectent la population vénézuélienne et portent préjudice aux politiques de protection sociale de la jeunesse travailleuse et de la société dans son ensemble.

 

3.    En vertu des principes démocratiques constitutionnels, afin de prévenir une aggravation de la situation difficile et de ne pas mettre en péril la souveraineté nationale, nous rejetons toute action militaire que pourrait mener une quelconque nation sur le territoire vénézuélien.

 

4.    Nous encourageons tous les secteurs sociaux et politiques du pays à renouer le dialogue pour affronter et surmonter la crise actuelle qui porte préjudice à la vie de la jeunesse travailleuse et à la société dans son ensemble. Nous saluons les initiatives prises en la matière par le Mexique, l’Uruguay et le Secrétaire général des Nations Unies.

 

5.    Nous appelons tous les acteurs politiques et sociaux, en particulier le Gouvernement du Président Nicolas Maduro, à recourir à tous les mécanismes démocratiques en vue de résoudre la difficile situation sociale et économique qui porte atteinte à la dignité de la classe ouvrière vénézuélienne.

 

6.    Nous considérons important de renforcer l’unité du mouvement ouvrier et populaire pour jouer un rôle plus actif tout en préservant son autonomie, afin d’affronter les problèmes et d’améliorer la qualité de vie.

 

7.    Nous exhortons tous les gouvernements du monde et les organismes internationaux à défendre les objectifs et principes établis dans la charte des Nations Unies et à veiller à ce que ce soit le peuple vénézuélien lui-même qui trouve une solution à la crise actuelle du pays en garantissant le respect des droits humains.

 

Bruxelles, le 4 février 2019

Le Secrétariat international de la JOCI

 
TwitterFacebook

All Rights Reserved - 2011 - JOCI-IYCW